• M/M (Paris)
  • Christine Macel
  • Karin Mack
  • Eric Madeleine
  • Bénédicte Madinier
  • Ernest Mancoba
  • Eric Mangion
  • Marylin Manson
  • Bernard Marcadé
  • Harry Mathews
  • Matière Primaire
  • Ramuntcho Matta
  • Roberto Matta
  • Newton et Helen Mayer Harrison
  • Tom McDonough
  • Sandrine Meats
  • Charles de Meaux
  • Sarah Mekdjian
  • Isa Melsheimer
  • Annette Messager
  • François Michaud
  • Philippe-Alain Michaud
  • Olivier Michelon
  • Stéphane Michonneau
  • Clément Minighetti
  • Mode 2
  • Moebius
  • Monsieur Qui
  • Camille Morineau
  • Heather et Ivan Morison
  • Zad Moultaka
  • Zanele Muholi
  • Livres :
  • Biographie :


    Depuis 2001, Christine Macel est Conservatrice en chef du patrimoine et dirige le service Création contemporaine et Prospective au Musée national d’art moderne – Centre Pompidou.
    Elle a été, entre autres, commissaire pour les expositions Danser sa vie, Gabriel OrozcoLes Promesses du PasséPhilippe ParrenoDamien OrtegaAirs de ParisDionysiacRaymond Hains et Sophie Calle.
    Elle exerce également de nombreuses activités indépendantes (critique d’art, commissariat, enseignement) et a publié un essai sur l’art contemporain Le Temps pris. Le Temps de l’œuvre. Le Temps à l’œuvre (2008, Editions Monografik et Centre Pompidou).

    Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Biographie :


    Né à New York en 1930. Après des études de musique à Harvard, il publie ses premiers poèmes en 1956 et fonde avec John Ashbery la revue Locus Solus puis devient de 1989 à 2003 le directeur de Paris Review. En 1962, inspiré par Raymond Roussel, il publie le premier de ses six romans, Conversions. Il est l'auteur de plusieurs livres de poésie, de traductions, d'essais critiques, et d'autobiographie, dont Plaisirs singuliers (P.O.L, 1983), Cigarettes (P.O.L, 1988), Le Naufrage du stade Odradek (P.O.L, 1989), Le Journaliste (P.O.L, 1997), Les Verts Champs de moutarde de l'Afghanistan (P.O.L, 1998) Oulipo Compendium, une Étude encyclopédique du groupe OuLiPo et de ses affiliés et de Ma vie dans la CIA (2005). En 1970 Mathews rencontre Georges Perec ; s'engage alors jusqu'à la mort de Perec une période d'amitié et de collaboration littéraire. Harry Mathews a enseigné dans plusieurs universités américaines la littérature française et comparée. Il est marié à l'écrivain français Marie Chaix et partage sa vie entre Paris et Kay West.

    Livres :
  • Biographie :


    Très jeune, il est diagnostiqué autiste par le corps médical. Sa thérapie reposera sur l’apprentissage de la musique et du yoga.
    À 7 ans, il s’initie à la guitare auprès du quartet Cedron. En 1974-1975, il intègre successivement la Schola Cantorum pour le piano et le Conservatoire Rachmaninoff pour l'harmonie.
    À 15 ans, par l’intermédiaire de son directeur d’école Maurice Benhamou, il rencontre Brion Gysin et devient rapidement son disciple. Cette rencontre est décisive : Brion Gysin lui fait découvrir la poésie sonore et le mouvement de la Beat Generation (William Burroughs, Allen Ginsberg…)
    En 1979, il part étudier à la "third street school of music" à New-York. Il rencontre John Cage, et Laurie Anderson lui expose ses concepts architecturaux appliqués à la composition. En 1981, il rencontre Don Cherry et initie avec lui une collaboration musicale qui donnera naissance à plusieurs albums.
    À partir de 1984, il collabore avec l'artiste uruguayenne Elli Medeiros, avec qui il compose la chanson Toi mon toit, suivie de plusieurs albums, trouvant une possibilité de modeler une nouvelle pop française mêlée d’influences afro-cubaines.
    En 1989, il monte un studio d'enregistrement au Portugal.
    De 1991 à 2000, en tant que consultant en arborescence émotionnelle et concepteur sonore, il travaille sur des habillages sonores, des projets de CD-roms éducatifs, des scénographies interactives.
    Il enseigne une méthodologie du doute et est directeur du Bureau du doute à l’ENSCI.
    Depuis 2000, Ramuntcho Matta développe sa pratique artistique et collabore au sein du label SometimeStudio à la production d’artistes soit oubliés, soit à découvrir.
    En 2008, il fonde le projet LIZIERES, plateforme de réflexion et d’échanges autour des notions de cultures et de ressources, avec pour objectifs de faire sortir l'avant-garde de son isolement et de donner des espaces de liberté à l'expérimentation.

    http://www.ramuntchomatta.com/

    http://www.sometimestudio.org/

    http://www.lizieres.org

     

    Livres :
  • Biographie :


    Roberto Matta Echaurren de son vrai nom, est né à Santiago au Chili en 1911. Il suit les cours du collège jésuite au Sacré-Cœur français, à Santiago, et reçoit une formation d'architecture et des beaux-arts à líuniversité catholique de Santiago de 1929 à 1935. En 1935, il quitte définitivement son pays natal et s'embarque sur un navire en direction de l'Europe. Il voyage sur le Vieux Continent et travaille à Paris en tant que dessinateur dans l'atelier de Le Corbusier. Grâce à ses relations avec Federico Garcia Lorca et Salvador Dali, Matta rencontre André Breton en 1937 et s'engage auprès des surréalistes. Il rejoint officiellement le mouvement en 1938, puis expose ses dessins à côté des peintures surréalistes à l'Exposition surréaliste internationale, qui a lieu à la galerie des Beaux-Arts à Paris cette même année. De 1936 à 1939, Matta travaille successivement auprès de Walter Gropius et Laszlo Moholy-Nagy à Londres, avec les architectes du pavillon de la République espagnole à l'Exposition internationale de Paris (1937), en Russie sur des projets de maisons ; puis il rencontre Alvar Aalto et enfin écrit sur l'architecture dans la revue surréaliste Minotaure. L'année 1938 marque le passage de Matta du dessin à la peinture. Dès ses premières Morphologies psychologiques, qu'il appellera plus tard Paysages intèrieurs, Matta fait preuve d'une exceptionnelle innovation dans ses représentations qui traitent de l'origine du cosmos et des limites de l'univers à travers une surprenante imagerie liée à l'espace et au concept d'un cube ouvert qui génère de multiples perspectives. Quand la guerre commence en 1939, Matta s'exile à New York, où il s'associera avec d'autres émigrés surréalistes, parmi lesquels Max Ernst, Yves Tanguy, André Masson et André Breton. Pendant les années 1940, la peinture de Matta présage les innovations des expressionnistes abstraits et influence des artistes tels que Arshile Gorky et Robert Motherwell. Puis, il est exclu du mouvement surréaliste en 1948, année où il retourne en Europe. Il vivra entre la France (Paris, Boissy-sans-Avoir) et l'Italie (Sicile, Rome, Tarquinia) et décède à Civitavecchia en 2002. Ses principales expositions sont ses rétrospectives au MoMA à New York en 1957, au Stedelijk Museum à Amsterdam en 1964, à la Nationalgalerie à Berlin en 1970, et au Centre Georges-Pompidou à Paris en 1985.

     
    Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Biographie :

    Sandrine Meats est historienne de l’art. Elle prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’art performance des années 1970 en Grande-Bretagne à l’Université Paris IV-Sorbonne. Ses travaux portent plus largement sur l’art d’action et la performance des années 1960-1970 au Royaume-Uni mais aussi en France, et s’intéressent aux processus de documentation et d’historicisation de ces médiums. Elle est notamment l’auteure d’essais sur Carlyle Reedy (revue en ligne Diapo, 2010) et sur les enjeux du recourt à la performance par les artistes femmes des années 1970 en Grande-Bretagne (Ligeia, 2013). En 2006, elle a contribué au catalogue de l’exposition sur Stuart Brisley à la galerie England & Co, Londres.

    Livres :
  • Biographie :


    Charles de Meaux est l'un des rares acteurs du paysage cinématographique international à posséder une vision d'ensemble des bouleversements qu'a connus, cette dernière décennie, le régime des images. À la fois cinéaste et producteur, il est surtout celui qui, au milieu des années 1990, a bâti un pont entre le cinéma et les arts contemporains. Il a réinventé les modes de production grâce à sa structure Anna Sanders Films, qui a donné les moyens à des artistes tels que Dominique Gonzalez-Foerster, Pierre Huyghe ou Philippe Parreno de penser à des œuvres filmées. Il s'est lancé dans l'aventure de la réalisation avec Le Pont du trieur (avec Philippe Parreno), Shimkent Hotel, Marfa Mystery Lights ou Stretch, le dernier en date. Ainsi il pose l'aventure humaine, esthétique et géopolitique comme moteur initial.

    Livres :
  • Biographie :


    Sarah Mekdjian est enseignante-chercheuse au département de géographie de l’Université Grenoble Alpes et au laboratoire PACTE. Son travail porte sur les situations contemporaines d’exil et les inégalités de statuts politiques entre citoyen.ne.s, migrant.e.s, réfugié.e.s produits par les Etats-Nations. Elle invente et rejoue des pratiques artivistes pour tenter de déstabiliser en actes ces inégalités ; en particulier, elle a initié Cartographies traverses, un dispositif de contre-cartographie mené avec des personnes demandant l’asile, des artistes et des chercheur.se.s.

    Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Biographie :

    Directeur des Abattoirs – Frac Midi-Pyrénées depuis 2012, Olivier Michelon a été directeur du Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart de 2006 à 2012, professeur d’histoire de l’art contem­porain de 2005 à 2011 à l’École du Louvre et chef de la rubrique art moderne et contemporain au Journal des arts de 1999 à 2004. Il a assuré le commissariat de nombreuses expositions dont celles d’Anthony McCall, de John Wood & Paul Harrison, de Laurent Grasso, de Gustav Metzger ou d’Aurélien Froment au Musée d’art contempo­rain de Rochechouart. En 2006 il a été commissaire adjoint de l’exposi­tion Le Mouvement des images au Centre Pompidou.

    Livres :
  • Biographie :


    Stéphane Michonneau est maître de conférences à l’université de Poitiers. Il est spécialiste de la question nationale en Espagne et des relations entre histoire et mémoire.

    Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :
  • Livres :