précédent
suivant

Harry Mathews, Hans Ulrich Obrist

Conversation avec Harry Mathews

Harry Mathews est né à New York en 1930. Après des études de musique à Harvard, il publie ses premiers poèmes en 1956 et fonde avec John Ashbery la revue Locus Solus puis devient le directeur de Paris Review. En 1962, inspiré par Raymond Roussel, il publie le premier de ses six romans, Conversions. Il est l’auteur de plusieurs livres de poésie, de traductions, d’essais critiques, dont Oulipo Compendium, une étude encyclo-
pédique du groupe OuLiPo et de ses affiliés, et de Ma vie dans la CIA.

En évoquant la genèse de ses œuvres et les figures mythiques qui l’ont inspiré, que ce soit John Cage ou Merce Cunningham, Georges Perec ou Raymond Queneau, Jean Tinguely ou Niki de Saint-Phalle, Harry Mathews nous offre un témoignage de premier ordre sur l’histoire littéraire et artistique de la seconde moitié du vingtième siècle.

  • Commander
  • Traduit de l'anglais
    par Ian Monk
  • Graphiste : Sylvia Tournerie
  • 80 pages
  • 12 x 19 cm
  • Couverture brochée
  • Paru en novembre 2011
  • ISBN : 978-2-917217-11-5
  • 9,50 €